vendredi 16 décembre 2016

POURQUOI CE BREAK

Comme promis, je viens vous donner davantage d'explications sur les raisons qui m'ont poussée à faire ce break.

Les personnes qui ont lu mon précédent billet "A COEUR OUVERT" ne doivent pas être très surprises, néanmoins je souhaite vous apporter ici quelques précisions (un peu personnelles soit).

Voilà un peu plus d'un an que je travaille d'arrache pied sur Emolenha. Suite à mon dernier billet et constat, je m'étais laissée jusqu'à la clôture du carnet de commandes de Noël pour envisager la suite des évènements.

Je ne vous cache pas que j'attendais beaucoup plus de commandes pour me décider à continuer ainsi. Aussi les chiffres n'étant pas là, j'ai décidé de fermer le cahier de commandes jusqu'à nouvel ordre et de me concentrer sur la suite.

Beaucoup me disent Emilie soit patiente, n'arrête pas maintenant...

J'ai conscience de la situation. Car si lancer son entreprise était simple (car ça l'est je trouve) et surtout si celle-ci vous permettait de dégager un SMIC en moins d'un an, et bien je crois que nous serions plus nombreux à nous lancer non ? Qui ne rêve pas d'autonomie, d'établir son emploi du temps comme bon lui semble, de définir les règles, de voler de ses propres ailes...

Hélas, ma situation personnelle aujourd'hui ne me permet pas de patienter. Avec un compagnon qui entame une reconversion en septembre 2017, un déménagement, deux jeunes enfants, des petits soucis matériels qui nous handicapent un peu ; et bien ma petite famille ne peut pas attendre...

Aussi, j'ai décidé de revoir les choses... Je dois trouver un emploi et en parallèle travailler sur Emolenha version 2.

Emolenha 2.0, c'est imaginer une activité complémentaire. Mais pour cela je dois modifier un certain nombre de points pour simplifier la gestion de ma petite entreprise car je ne suis encore pas insomniaque et les journées ne font bien que 24h.

C'est dur de laisser ce 3ème bébé, j'ai tellement bossé.. Je veux croire aujourd'hui que je peux continuer de le faire vivre malgré une activité de salarié. Il faudra faire des choix cornéliens qui déplairont à certains mais qui toucheront certainement d'autres... Me voilà lancée dans cette refonte qui prendra le temps qu'il faut...

Si j'ai le plaisir de vous garder près de moi, j'espère que je pourrais vous dévoiler au plus vite la suite...

Merci d'avoir pris le temps de lire ce billet, à très vite j'espère car vous me manquez déjà.

Emilie





6 commentaires:

  1. Bravo! Ne perdez pas espoir. Stabilisez votre vie familiale et vous reviendrez à votre plaisir de créer. Sans la base la vie n'a pas de sens. Après Nancy le retour à la vie parisienne n'a pas été simple mais on y arrive. Bon courage je pense bien à vous. À très bientôt pour emolenha bis! ��������������������

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Hélène pour votre message, je vais me donner les moyens de revenir... A très vite j'espère Emilie

      Supprimer
  2. Bon courage ma belle ! Tu es une battante et tu es talentueuse ! Je suis certaine que tu réussiras à concilier obligations et rêve....je t'embrasse !
    Carole

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Carole, j'ai tellement en vie d'y croire oui... Je n'ai pas dit mon dernier mot... et puis j'ai vraiment ce besoin d'entreprendre qui est là ;-) Bises Emilie

      Supprimer
  3. Je te souhaite sincèrement de réussir à concilier les 2 car tu réalises vraiment de très jolies choses, il ne te manque pas grand chose pour y arriver, crois moi les choses se sont accélérées en peu de temps pour beaucoup de créatrices que je connais grâce à IG, si tu dois te concentrer sur quelque chose c'est là bas que ça se passe. Courage à toi et je te souhaite le meilleur pour la suite ♡

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton message... Il y a des petites choses à changer à mon sens car je crois qu'IG regorge de créatrices et je dois réfléchir à me démarquer car trop de similitude avec d'autres... Je veux y croire :-) A très vite j'espère... Emilie

      Supprimer