mercredi 15 mars 2017

La renaissance

Je vous avais dit que je reviendrai...

Lorsque je vous ai fait part de la fermeture du cahier de commandes, j'avais une idée en tête sur la suite que je voulais donner à ma petite entreprise. C'est une des raisons de mon retour aussi rapide. Mais la première raison, c'est cette date, le 15 MARS. Date qui n'était pas du tout définie au départ et qui est devenue une évidence quand j'ai réalisé que ce jour là je fêterai la première année d'immatriculation d'Emolenha.

Ce n'est donc pas un hasard mais un symbole très fort pour moi, car je vis ce retour comme une renaissance.

J'ai donc l'immense plaisir de vous présenter aujourd'hui, Emolenha 2.0 (qui a dit que les mises à jour étaient réservées aux logiciels informatiques).

La nouvelle version d'Emolenha c'est 4 tissus permanents (pour le moment) que j'ai voulu sobres avec une très légère touche de fantaisie : les pois (ou confettis, ou dots). J'ai recherché un esprit minimaliste et chic, qui tout compte fait me ressemble bien.

Vous pourrez trouver dans ce nouveau catalogue de tissus les coloris suivants : denim, céladon, pêche et gris. J'espère que vous trouverez votre bonheur dans cette sélection que j'ai essayé d'équilibrer. La personnalisation, quant à elle, restera possible en apposant sur les produits concernés un prénom ou un mot doux...


Pour cette nouvelle version j'ai décidé de revenir avec moins de produits et d'en revoir certains, notamment la veilleuse. Je l'aime beaucoup, néanmoins la version précédente ne me semblait plus si originale que ça. Je m'explique : le tambour à broder est très utilisé aujourd'hui dans la création textile pour enfants et je voulais me différencier.

D'ailleurs dans cette refonte, mon fil conducteur était basé sur une volonté : ME DEMARQUER.


Quand je me suis lancée dans cette aventure je ne pensais pas que nous étions aussi nombreuses(x) sur le marché. Aussi j'ai souhaité par le biais des nouveaux tissus me construire un univers plus fort, plus personnel. Je souhaite prolonger cette démarche en vous proposant des produits originaux.


J'ai également revu mon identité visuelle en fonction des nouveaux tissus mais là j'ai rencontré quelques déboires. Peut être que je vous en parlerai un jour dans un petit billet mais pour le moment je n'en suis pas capable. Je n'ai qu'une chose à dire : ne soyez pas étonné(e)s si vous voyez des modifications sur mon logo principal.

Voilà , c'était un bref résumé sur mon retour. J'espère que cette nouvelle version vous plaira, car j'ai pleinement conscience que mes choix ne seront pas au goût de toutes (et tous). N'hésitez surtout pas à venir me donner vos avis, je ne suis pas fermée au dialogue, bien au contraire.

Ah oui ! Je n'en ai pas parlé mais je suis toujours à la recherche d'un emploi. Et après une petite période de doutes, c'est bien au Pays Basque que nous nous installerons l'été prochain.

Allez, je vous laisse découvrir la nouvelle boutique en ligne et je vous offre -15% de remise sur TOUT, jusqu'à dimanche 19 mars minuit avec le code 1EREBOUGIE.

Je vous embrasse et vous remercie d'être là !

Emilie















vendredi 16 décembre 2016

POURQUOI CE BREAK

Comme promis, je viens vous donner davantage d'explications sur les raisons qui m'ont poussée à faire ce break.

Les personnes qui ont lu mon précédent billet "A COEUR OUVERT" ne doivent pas être très surprises, néanmoins je souhaite vous apporter ici quelques précisions (un peu personnelles soit).

Voilà un peu plus d'un an que je travaille d'arrache pied sur Emolenha. Suite à mon dernier billet et constat, je m'étais laissée jusqu'à la clôture du carnet de commandes de Noël pour envisager la suite des évènements.

Je ne vous cache pas que j'attendais beaucoup plus de commandes pour me décider à continuer ainsi. Aussi les chiffres n'étant pas là, j'ai décidé de fermer le cahier de commandes jusqu'à nouvel ordre et de me concentrer sur la suite.

Beaucoup me disent Emilie soit patiente, n'arrête pas maintenant...

J'ai conscience de la situation. Car si lancer son entreprise était simple (car ça l'est je trouve) et surtout si celle-ci vous permettait de dégager un SMIC en moins d'un an, et bien je crois que nous serions plus nombreux à nous lancer non ? Qui ne rêve pas d'autonomie, d'établir son emploi du temps comme bon lui semble, de définir les règles, de voler de ses propres ailes...

Hélas, ma situation personnelle aujourd'hui ne me permet pas de patienter. Avec un compagnon qui entame une reconversion en septembre 2017, un déménagement, deux jeunes enfants, des petits soucis matériels qui nous handicapent un peu ; et bien ma petite famille ne peut pas attendre...

Aussi, j'ai décidé de revoir les choses... Je dois trouver un emploi et en parallèle travailler sur Emolenha version 2.

Emolenha 2.0, c'est imaginer une activité complémentaire. Mais pour cela je dois modifier un certain nombre de points pour simplifier la gestion de ma petite entreprise car je ne suis encore pas insomniaque et les journées ne font bien que 24h.

C'est dur de laisser ce 3ème bébé, j'ai tellement bossé.. Je veux croire aujourd'hui que je peux continuer de le faire vivre malgré une activité de salarié. Il faudra faire des choix cornéliens qui déplairont à certains mais qui toucheront certainement d'autres... Me voilà lancée dans cette refonte qui prendra le temps qu'il faut...

Si j'ai le plaisir de vous garder près de moi, j'espère que je pourrais vous dévoiler au plus vite la suite...

Merci d'avoir pris le temps de lire ce billet, à très vite j'espère car vous me manquez déjà.

Emilie





dimanche 30 octobre 2016

A COEUR OUVERT...

Récemment j'ai suivi un coaching avec Sophie Charlotte Chapman, Formations et Conseils pour Créatives. Le sujet principal était "comment développer son activité/comment sortir du lot", le nerf de la guerre quoi !

Voilà maintenant un an que je me suis lancée à temps plein dans cette aventure et il était temps de faire le point et avoir un nouvel avis extérieur. Début 2016, j'avais déjà fait un coaching mais cette fois avec Sandrine Franchet comparse de Sophie Charlotte et toutes deux fondatrices de la communauté des entrepreneuse créatives, que je vous conseille vivement de consulter, peu importe le stade de votre activité ou projet.


Mon coaching avec Sophie Charlotte fait ressortir que toutes les bases sont là pour développer mon activité. C'est plutôt positif non ?
Mais la réalité est un peu plus compliquée et aujourd'hui la situation est un peu mitigée.


Je vous explique... A ce jour, il m'est impossible de vivre de mon activité. Voici un petit récapitulatif pour mieux comprendre la situation.

D'après l'ADIE mon salaire doit représenter environs 29% de mon chiffre d'affaires. Si je pars de cette information et que je souhaite me verser un smic net mensuel (vous me direz si j'en demande trop) je dois générer environ 4000 euros de chiffre d'affaires par mois. Si je prends un panier moyen de 40 euros pour le cadeau de naissance par exemple (source trouvé sur le site Améliste), je dois réaliser par mois 100 commandes. Je ne sais pas si vous vous rendez compte de ce chiffre mais à ce jour j'en suis loin !

Sophie Charlotte et Sandrine, ont relevé le même point fort concernant mon activité. Alors je vais continuer de l'exploiter mais je vous avoue que le temps ne joue pas en ma faveur et je pense que vivre pleinement de cette activité est illusoire...

Aussi, Emolenha devra peut être prendre des décisions dans les mois à venir... Affaire à suivre...


Dans cette attente un peu stressante et angoissante, je vais continuer de réaliser avec vous et pour vous des jolies choses. Car il faut l'avouer, cette aventure m'apporte beaucoup en échanges, rencontres et connaissance de moi-même...

Sachez que vous êtes d'une certaine façon ma meilleure publicité, n'hésitez donc pas à partager et liker sur les réseaux sociaux, à en parler à votre entourage quand l'occasion se présente car c'est une aide très précieuse croyez moi...

J'en profite d'ailleurs pour remercier mes clientes fidèles, les personnes qui m'encouragent... vous êtes une partie de l'or noir qui fait ronronner mon moteur.

Allez j'espère ne pas vous avoir embêté avec mes confidences... et quant aux créatrices souhaitant échanger sur le sujet c'est avec plaisir que j'attends vos messages...

A bientôt
Emilie

mardi 4 octobre 2016

OCTOBRE ROSE

Pour celles qui me suivent depuis au moins un an, vous devez vous souvenir de l'opération "Octobre Rose" que j'ai réalisée l'année dernière et qui vous a beaucoup plu. Et bien cette année, je renouvelle l'opération...


Mon engagement est toutefois différent. En janvier, ma cousine Marie âgée de 34 ans, maman d'Elio 8 ans, m'apprenait qu'elle était atteinte de cette cochonnerie nommé ici Mister K, vous comprendrez pourquoi quelques lignes plus bas.

Je n'avais jamais côtoyé cette maladie d'aussi "près", ses effets, ses inconvénients, les traitements... C'est dur à encaisser et pourtant ce n'est pas moi qui en suis la victime.

Cette année je vous propose des trousses : maquillage, papiers, trucs de filles... vous pourrez les utiliser comme bon vous semble. Et bien évidemment, je vous propose ces trousses dans les tons de rose.


Néanmoins, je voulais rappeler que même si "Octobre Rose" était associé au cancer du sein, l'opération menée ici contribuera à la recherche de tous les cancers.

Cette année je reverserai les dons à l'institut Gustave Roussy.


Pourquoi ce changement ?

2 ou 3 semaines avant que ma cousine m'annonce la terrible nouvelle, j'ai découvert par hasard le compte de Charlotte sur Instagram. Charlotte est une magnifique jeune femme, combattante de la maladie aujourd'hui en rémission.


Touchée par son combat, je le suis d'autant plus par l'action qu'elle mène aujourd'hui au travers de Mister K Fighting Kit.

Mister K Fighting Kit est né en 2014, l'occasion pour Charlotte de parler de sa maladie mais surtout de partager ses astuces beautés. Au fil du temps Charlotte réalise que celles ci répondent aux attentes de nombreux K fighteurs, comme elle les appelle. Elle décide donc de créer le fighting kit : 4 box "beauté" pour accompagner en douceur à combattre la maladie.


Touchée par son action, je trouvais naturel de lui reverser cette année les dons de l'opération "Octobre Rose". Mais Charlotte ne peut pas recevoir de don. Du coup, c'est elle qui m'a donné les coordonnées de l'institut Gustave Roussy où elle même reverse les dons récoltés de sa startup.

Voilà, je voulais accompagner l'opération de quelques lignes cette année. Je vous invite à découvrir le site de Charlotte et à contribuer à votre façon à cette cause qui nous arrache beaucoup de trop de vies aujourd'hui...

Pour ma part 20% des recettes réalisées sur les trousses de l'opération "Octobre Rose" seront reversés à l'institut Gustave Roussy.

Cette année cette action est pour toi ma cous, on t'aime fort, tu une K FIGHTEUSE de ouf !!! #NEVER GIVE UP


Lien vers la boutique en ligne pour avoir toutes les informations sur la trousse Octobre Rose, cliquer ici.

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout
Emilie